11 mars 2009

C’est une idée comme ça. Je me suis dis, je vais dresser la liste de mes chansons préférées des Kinks. Il n’y a pas de classement dans ce top 10, sauf pour les quarante premières disons que j’aime beaucoup beaucoup.
1. Sitting in the Midday Sun
2. Get back in Line
3. Ring the Bell
4. Some Mother’s Son
5. Rosey Won’t You Please Come home
6. Nothin’ in the World Can Stop Worryin’ ‘Bout that Girl
7. Introduction to Solution
8. You Make it All Worthwhile
9. When a Solution Comes
10. Alcohol
11. Sitting in my Hotel
12. Celluloid Heroes
13. Days
14. Strangers
15. This Time Tomorrow
16. Brainwashed
17. Two Sisters
18. The Moneygoround
19. A Long Way from Home
20. Village Green
21. Well Respected Man
22. Moments
23. Animal Farm
24. Dedicaced Follower of Fashion
25. Harry Rag
26. Young and Innocent Days
27. Death of a Clown
28. Funny Face
29. Starstruck
30. God’s Children
31. Where Have All the Good Times Gone (la reprise par Supergrass est géniale)
32. Phenomenal Cat
33. Holiday
34. Yes Sir, No Sir
35. Scum of the Earth
36. She’s Bought a Hat Like Princess Marina
37. Big Sky
38. Denmark Street
39. Shangri-La
40. Got to Be Free
41. Tin Soldier Man
42. Love Me Till The Shines
43. God’s Children
44. Lola
45. Victoria
46. Muswell Hillbilly
47. Where Are They Now ?
48. Cricket
49. David Watts
50. Apeman
51. Drivin’
52. Nothing To Say
53. I’m Not Like Everybody Else
54. The Village Green Preservation Society
55. Do You Remember Walter ?
56. Picture Book
57. Johnny Thunder
58. Mr Songbird
59. Sunny Afternoon
60. Where Did My Spring Go ?
61. Oh Where Oh Where Is Love ?
62. Dead End Street

Samedi, j’ai été invité à une pendaison de crémailière. C’était très sympa (même s’il y avait bien un quart de gens inutiles -ceux-ci n’en avaient pas conscience du tout, c’était très bizarre un tel manque de lucidité). En général je reste au maximum trente minutes dans les soirées, là je suis parti au bout de quatre heures. J’ai même dansé (j’ai inventé des danses de maladies, la grippe, l’oedème de Quincke, l’allergie aux acariens), ce qui est fou quand on me connaît (ensuite j’ai essayé de lancer la mode des danses d’événements historiques -Austerliz, suggestion de M’hamed-, la prise de la Bastille, mais ça a moins marché). Je crois qu’après deux ans et demi sans alcool, l’abstinence me rend ivre. J’ai passé la plupart du temps dans la cuisine pour la contre-soirée, et c’était chouette de discuter. Le thon au citron et au gingembre était très bon. Ainsi que le gâteau au chocolat (à peine trop salé). C’était super. Par contre quand le maître de musique (jusque là plutôt inspiré) a passé New Order, ça n’allait plus du tout. Dieu sait si je suis tolérant en matière musicale, mais les groupes de robots politiquement tendancieux je ne peux pas (sauf dans Flight of the Conchords, cf. Human are Dead). Ensuite, il y a eu Death in Vegas. Je n’ai rien contre la musique moderne, froide, dénouée d’émotion et de mélancolie, sans âme, mais cela ne me semble pas approprié de passer ça dans une soirée (cela a toute sa place dans une usine de fabrication automatisée de boîtes de conserves). Heureusement nous avons échappé à Depeche Mode (j’aurais aimé un peu de The Cure, Divine Comedy, Mavis Staples ou pourquoi pas du jazz). Alors j’ai démissionné de la soirée (et il commençait à être tard). Ma cousine m’a dit qu’ils ont passé Pulp (chouette!) plus tard et que tout le monde a pleuré.
Aujourd’hui j’ai bu un Huang Jin Gui 2 et un Ling Tou Mi Lan Xiang (Maison des Trois Thés). J’ai oublié d’acheter le Beauté Académique. La prochaine fois.

  • 1. toxicavengeresse  |  12 mars 2009 à 13h09

    ah, mais sais-tu que tes hôtes ont aussi été très surpris, et ravis, bien que malheureusement il n’est pas été donné à au moins 50% d’entre eux d’assister à la danse de la grippe, ce qu’ils regrettent terriblement. Quant à New Order, je comprends ce que tu veux dire, mais des lobby étaient puissants.
    Pour le gateau au chocolat, je remets ca bientôt, et il sera bien meilleur!

  • 2. c'est un champ de bataille  |  12 mars 2009 à 16h32

    C ‘était une super soirée. J’ai beaucoup aimé le gâteau quand même.

  • 3. sadoldpunk  |  12 mars 2009 à 16h45

    C’était très rigolo de te voir danser. Presque surréaliste. Sinon, je ne comprend pas le principe d’une liste de chansons préférées des Kinks dans laquelle il y a, en gros, TOUTES les chansons des Kinks.

  • 4. c'est un champ de bataille  |  12 mars 2009 à 17h25

    @sadolpunk : Ah ah très drôle. Il y a 601 chansons des Kinks.
    Voici la liste :
    http://kinks.it.rit.edu/discography/showsong.php
    Ray Davies n’est pas un paresseux.

  • 5. Baldassare Castiglione  |  12 mars 2009 à 18h57

    Hum. Je vois. Les Kinks contre Depeche Mode, New Order et Death In Vegas. On cherche à lancer une polémique. Les anciens contre les modernes. Hé bien, ça ne marchera pas. D’un geste élégant, hop ! je l’esquive.

    Vous devriez vous méfier, avec vos tops… ça me donne des idées, et maintenant plus personne n’est à l’abri d’un top 61 de Pulp ou The Cure, justement.

    PS : Belle soirée, oui, et tu dansais très bien. Moi je pense que j’étais, comme toujours, appuyé contre une porte, à bloquer le passage à tout le monde.

    PPS : Sad, que je t’explique, un peu : le principe de faire un top 61 des Kinks, c’est de ne pas y mettre DEAD END STREET et d’attendre que quelqu’un réagisse. (C’est chose faite.)

  • 6. c'est un champ de bataille  |  12 mars 2009 à 19h11

    @ Balthazar : ah oui flûte j’ai oublié dead end street. Merci ! (je rajoute)
    J’aime bien les tops. Oui, Pulp ne devrait pas tarder.
    Bon sinon la vie est compliquée quand même. Pourquoi tout n’est pas simple ? Comme pour les amibes ou les briques. Pourquoi ?

  • 7. Anonymous  |  15 mars 2009 à 00h26

    Mais non tout le monde n’a pas pleuré ! juste une idiote qui avait une poussiere dans les yeux.
    (le thon au gingembre était INCROYABLE)

  • 8. Emmanuel  |  20 mars 2009 à 16h25

    Vous pensez à inviter des gens inutiles et vous oubliez de mettre Dead End Street dans votre classement. Ça n’a aucun sens. A moins que ça ne soit le fait de l’auteur de Comment je suis devenu stupide. En même temps, se retrouver nez à nez avec Danny Brillant, ça laisse des traces.
    Cela dit, j’ai passé un moment agréable sur votre blog.
    Bien à vous,
    Emmanuel
    Il est cinq heures.wordpress.com

  • 9. c'est un champ de bataille  |  21 mars 2009 à 10h56

    Bah non. Comme j’étais moi-même invité, il est évident que je n’étais pas à l’origine des invitations. Bizarre votre remarque.

  • 10. c'est un champ de bataille  |  21 mars 2009 à 11h05

    Merci pour votre message. Il reste que j’aime bien dead end street. Mais bon, ce n’est pas une de mes préférées.

  • 11. Emmanuel  |  24 mars 2009 à 15h09

    Mea culpa : j’avais la tête ailleurs et j’ai lu de travers ce que vous aviez écrit (comment je suis devenu stupide). J’aurais dû me douter qu’un vrai fan des Kinks n’invite pas des gens inutiles. Il a bien mieux à faire, comme dresser la liste de leurs 62 meilleures chansons !
    Bien à vous.

  • 12. Emmanuel  |  25 mars 2009 à 16h23

    J’ai lu trop vite. Mea culpa. Un type qui prend le temps de classer ses chansons préférées des Kinks n’en a pas à perdre en invitant des gens inutiles.
    Bien à vous.

  • 13. c'est un champ de bataille  |  25 mars 2009 à 16h58

    Je ne comprends toujours pas. Comme ce n’était pas ma fête, je n’ai évidemment invité personne.

  • 14. c'est un champ de bataille  |  25 mars 2009 à 17h03

    Le malentendu est une belle création humaine, après tout.

  • 15. Emmanuel  |  26 mars 2009 à 09h10

    J’ai bien compris que vous n’aviez invité personne. C’est d’ailleurs ce que j’ai écrit. Mais faisons comme si de rien n’était et persistons dans une incompréhension mutuelle en forme de création !
    Bien à vous.

  • 16. c'est un champ de bataille  |  26 mars 2009 à 09h13

    Vous avez raison. Mea culpa. Je dois être fatigué (comment lutter contre ? j’ai pensé au sommeil, mais n’est-ce pas trop évident ?). Super votre blog au fait.

  • 17. Emmanuel  |  26 mars 2009 à 13h29

    Incident clos ! Les Kinks donnent toujours lieu à des discussions passionnées.
    Merci de votre visite sur Il est 5 heures. A moi de vous retourner le compliment pour votre blog.
    Drôle d’échanger avec un auteur dont j’ai lu le premier bouquin sur une plage du Sud-Liban.
    Bien à vous.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils rss