24 mai 2009

Mes traducteurs finlandais (un couple) sont à Paris pour quelques jours. Ils sont adorables. Nous nous connaissons depuis des années. Je suis allé en Finlande il y a cinq ou six ans et je rêve d’y retourner (mais l’avion, tant qu’il ne glissera pas sur des rails, est un problème). Ils m’avaient offert une tasse avec les Moomins dessus, ces drôles de personnages inventés par Tove Jansson. C’est ma tasse favorite, un instrument de travail. Publier des romans est une manière de créer des liens avec des gens que je n’aurais pas osé aborder, que je n’aurais pas rencontré. Nous sommes allés au théâtre (voir une adaptation de deux films de Depardon), le lendemain nous avons bu un thé à l’atelier et ils m’ont offert une gigantesque tablette de chocolat. A la grande épicerie du Bon Marché, j’ai trouvé des saucisses en bocal. C’est une invention américaine. Sur l’étiquette, il y a écrit « sans noyaux ». C’est drôle et tout de même un peu inquiétant J’ai acheté de la limonade au coquelicot. Encore pas mal de corrections dans mon roman aujourd’hui. Des ajouts, des précisions. J’aime ces moments là, quand des détails changent beaucoup de choses. On travaille une matière, tout devient plus précis, plus juste, plus vivant. Vendredi, avec une amie nous sommes allés au bois de Boulogne et nous avons fait de la barque. C’était toute une aventure. Belle journée. Je me rentre dans le crâne qu’une journée sans écrire n’est pas une journée perdue. Avoir des enfants doit être bien pour ça. Ils donnent un rythme aux journées, ils veulent partir en vacances, on joue avec eux. J’en ai parlé avec Ville et Anu (mes traducteurs) et avec Marc Molk. J’aime bien parler travail, et organisation avec des collègues.

  • 1. sadoldpunk@hotmail.fr  |  25 mai 2009 à 15h14

    Les moomins, ça alors! je crois que j’ai lu tous ceux qui étaient à la bibliothèque municipale quand j’étais petit…

  • 2. MM  |  3 juin 2009 à 17h22

    Il n’y a pas que des avantages à collectionner les schtroumpfs à la maison… !

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils rss