14 juin 2009

Ces quatre jours de festival ont été très agréables, pour les films, pour l’expérience du jury, pour les rencontres. Je rentre avec l’envie de voir des films de quelques metteurs en scène dont je ne connaissais pas le travail (et de quelques acteurs, et surtout d’actrices, Sophie Q. et Mélénie D.). La soirée de samedi a été chouette même si j’avais l’impression d’être un papou en visite en France. Et puis, ma chasse au pantalon noire couronnée de succès était superflue : malgré le « tenue de soirée exigée » sur le carton d’invitation, c’était la cour des miracles vestimentaires (sauf les filles qui étaient superbes dans des robes incroyables).

  • 1. goutal  |  14 juin 2009 à 16h54

    Ouf !!!!

    Vive le pantalon noir ( personnage de premier plan dans ce suspens, quoi que la chute !!! enfin, )

    Enfin, tout ca pour dire que Divine comedy, grace à Sieur Neil Hannon, charme amoureux de la (pas) perfide Albion, dont je fais partie. Les kinks , tout ca tout ca !!! Vous avez bon gout: faut juste ré ecouter Depeche Mode: Martin ( l’autre; Martin Gore)Et lui aussi un poete .

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS