17 juillet 2009

Journée à Giverny, avec Diane M., pour rendre visite à Jakuta qui s’y trouve en résidence. Elle partage une belle maison (et un jardin labyrinthe) avec des historiens d’art et des artistes américains. Nous avons passé du temps allongé sur l’herbe à discuter (et à stomach) de mille choses (et nous avons inventé le « fat pork honey », découvert un attrape-fantôme, vu une maison hantée). C’est un beau principe les résidences d’artistes. Jakuta nous a révélé l’existence de céréales étasuniennes qui s’appellent Count Chocula. Nous n’avons pas eu le temps de voir quoi que ce soit consacré à Monet.

Je termine le petit livre de Lampedusa sur Stendhal.

Demain matin je pars pour un salon du livre. J’imprime une partie de mon roman pour travailler dans le train. Bel orage hier soir. Tout paraissait fragile alors.

  • 1. mm  |  20 juillet 2009 à 18h57

    C’est le début des vacances, on abandonne les mignons petits chiots sur les parkings d’autoroute. C’est tout bonnement monstrueux. Snif.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS