27 juillet 2009

Je ne connaissais pas grand chose aux thés verts (je me concentrais sur les oolongs), je les découvre peu à peu depuis quelques semaines.

A la Maison des Trois thés : Gui Lin Yu Luo, He Feng Fu Xi (un de mes préférés), Xian Xi Lan Cui, Bi Yun Tian, Huang Shan Mao Feng. J’ai dégusté le Anji Bai Cha (les feuilles infusées sur très belles, superbe thé) sur place. Les oolongs se conservent bien, mais ce n’est pas le cas des thés verts. Une fois achetés, la boîte ouverte (et même le sachet bien refermé), il devront être consommés rapidement (quelques mois, je vais demander des précisions à Pieric, moins de six j’imagine).

Teamasters : Bi Luo Chun (excellent).

Tous sont accessibles, entre 10 et 13 euros (excepté le Anji Bai Cha).

Thé chez Nathalie K. ce dimanche. Plus tard, Baltazar, L’Anonyme (qui va avoir un chat) et Broutilles sont passés à l’atelier pour manger un morceau et boire de ce vin que j’ai rapporté du salon du livre de Sablet.

  • 1. la flore et la faune  |  27 juillet 2009 à 14h16

    tu apprécierais sans doute le menu « thé » de chez Yamtcha 75001.

  • 2. Martin  |  27 juillet 2009 à 19h22

    Oui ça a l’air très bien. Il me faudra une occasion spéciale.
    Très chouette votre blog, et vos dessins.

  • 3. Baldassare Castiglione  |  27 juillet 2009 à 21h42

    @ Martin :
    Le vin était très bon ! Et je pense que, samedi, j’ai bu à ton atelier l’un des thés dont tu parles, mais je suis incapable de me souvenir du nom… Tu as dit qu’il était fruité. C’était aussi excellent.

    @ la flore et la faune :je suis d’accord, votre blog, que je viens de découvrir, m’a beaucoup plu, j’y retournerai régulièrement.

  • 4. Martin  |  28 juillet 2009 à 09h46

    @ Baltasare : C’était un Mi Lan Xiang n°1, un oolong de la famille des dan cong (province du Guangdong). Très différent d’un thé vert (je vous en ferai un la prochaine fois).

  • 5. toxic  |  28 juillet 2009 à 17h21

    Oh, un de nos amis commun m’a offert deux thés vert de la maison des trois thés, chic! je vais enfin pouvoir entrer dans le monde fermé des amateurs éclairés…

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS