7 novembre 2009

La quatrième de couverture de mon roman est prête. Mon éditrice m’a fait une proposition, j’ai fait des remarques, elle a fait des remarques à propos de certaines de mes remarques, réécriture, reproposition, remarque d’OC, nouvelle proposition  et ça semble pas mal. Biographie minimale. L’illustration de couverture est très belle et étrange. En trouver une a été un parcours du combattant. Les premières propositions étaient… passons. Finalement, Valérie Zenatti a envoyé des idées pour sa propre couverture et c’est là que nous avons trouvé la belle image. Il faut compter sur la chance.

De temps en temps je m’offre un thé qui dépasse mon budget habituel. Jeudi j’ai acheté Mi Lan Xiang 4, un dancong de 1991 (Maison des Trois Thés). C’est prodigieux, des fruits confits, lourd et chaleureux. Je n’en boirai pas tous les jours, mais il va très bien avec l’hiver. Et les feuilles peuvent être réinfusées un nombre de fois incroyable (première infusion 30 secondes, pour la huitième et dernière j’étais à six minutes). En ce moment je regoûte un thé très particulier, lourd aussi, mais sur d’autres notes, très parfumé, écœurant s’il infuse trop, je l’aime beaucoup mais je n’en bois que rarement (les oolongs se conservent très bien très longtemps donc tout va bien) : Mi Yun (celui-ci est assez abordable).

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS