12 janvier 2010

Parfois la matinée d’un écrivain ressemble à ça : agessa, fiche de présentation, signature de contrat, organisation d’agenda, achat de billets de train, envoie de documents, scan rib, planning scotché au mur, envoie de photos en Corée, revendiquer ses propres livres sur Google books, se pencher sur la déclaration P0-i.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS