6 mars 2010

Infusion d’églantiers chez une fellow moldavienne. C’est l’avantage des résidences internationales : on découvre des aliments, des boissons que l’on ne connaissait pas. La géographie devient plus tangible, plus réelle, elle gagne des parfums et des saveurs.

La tempête de neige a repris. Les flocons sont gros comme des pétales de corn flakes.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS