25 septembre 2010

Ce n’est pas de l’insomnie, mais je ne trouve pas le mot pour ça : s’endormir sans difficulté, mais ne pas dormir longtemps. Je me suis réveillé à 5 h ce matin, ça m’arrive rarement quand même, en général j’ai mes huit heures de sommeil.

Aujourd’hui une sorte de fête/barbecue organisée pour le départ de huit fellows (dont moi). Je déteste les départs, les adieux etc. Il faudrait faire les fêtes de départ dès l’arrivée, à un moment moins émouvant, on ferait connaissance et on se dirait adieu dans la même foulée.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS