25 septembre 2010

mais je ne vais pas m’en priver : je n’aime décidément pas le quartier d’Oberkampf, cette rue de Lappe hypertrophiée, Bastille bis, disneyland de bistrots branchés pour branchés moutonniers : plusieurs patrons ont refusé que Beirut (Zach Condon) joue dans leur bar (à l’occasion d’une cession de la blogothèque). Quelle bande de débiles. Heureusement l’Ave Maria (bar-resto) était là.

On peut assister au petit voyage pour trouver un bar accueillant :

et écouter cette superbe chanson :

L’article de la Blogothèque se trouve .

  • 1. Laurence  |  25 septembre 2010 à 16h27

    D’accord avec vous, Martin, pour pointer le carcan du moule branchouille, un néo-conformisme, en somme. Dommage pour ceux qui n’ont pas pu découvrir Beirut.
    Et aussi… Ouf ! La blogothèque n’a pas été cédée, elle est toujours en session (enfin, souvent !) ;-)
    Signé : madame Falo.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS