30 novembre 2010

Je serai demain à la librairie Tonnet de Pau, pour parler de Romain Gary, et sans doute un peu de La mauvaise habitude d’être soi. C’est à 18h. Gary a une étrange mauvaise réputation (car solitaire, indépendant, inclassable, il n’appartenait à aucune école, à aucune coterie), il est peu lu par des gens qui pourtant devraient l’aimer. Pour le faire découvrir, j’offre en général Chien blanc, Lady L. ou La nuit sera calme.

  • 1. gilda  |  7 décembre 2010 à 22h59

    Aux dames vieillissantes dont je fais partie « Au delà de cette limite votre ticket n’est plus valable » est une lecture d’un grand réconfort (même si en même temps ça fait peine, mais au moins on sait pourquoi). Ce courage qu’il lui aura fallu pour écrire ça. Chapeau bas.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS