4 février 2011

Je change de police. Il était temps, après des années à utiliser Times new roman (par paresse). Mon choix ne s’est pas encore arrêté. Aujourd’hui je teste Baskerville. Bembo me plaît bien aussi, mais elle n’est pas intégrée dans mon logiciel de traitement de texte (bean), et je ne sais pas s’il est possible de l’ajouter. Je vais essayer aussi Goudy old style. C’est tout un monde, et je crois que je vais mettre du temps à trouver la bonne. A lire un papier passionnant ici. Et bien sûr Garamond (que j’ai utilisé, aimé et laissé tomber je ne sais pas trop pourquoi -sans doute parce que nombre de romans sont imprimés en Garamond).

  • 1. C.  |  4 février 2011 à 19h49

    J’avais rencontré il y a quelques temps un type qui disait que l’Helvetica était la typo la plus parfaite qui existe (mais bon, il avait un tatouage « Helvetica » sur le bras, alors je doute un peu de sa lucidité…)

  • 2. Erell  |  5 février 2011 à 02h21

    Le baskerville italique, la plus belle police du monde, à la fois ferme, décidée, volontaire, mais comme s’excusant de toutes ses qualités dans une sorte de pirouette timide et un peu obsolète. Malheureusement, on ne peut pas écrire tout le temps en italique.

  • 3. toxicavengeresse  |  5 février 2011 à 13h23

    ahah, désolée de ne pas réagir à la note mais au commentaire. C’est effrayant d’imaginer que c’est possiblement vrai (et tellement drôle – les gens sont fous).

  • 4. cécilia  |  6 février 2011 à 20h20

    histoire d’en rajouter à la liste: ne supportant ni arial ni times new roman, j’ai commencé à ecrire en papyrus (joli parfois mais ecoeurant souvent) puis je suis passée au lucida sans unicode (sympathique pour une these mais peu goutée pour les projets de recherche)alors depuis, je suis sur arial narrow, discretement originale…

  • 5. gilda  |  8 février 2011 à 00h33

    Si quelqu’un sait, puisque c’est le sujet : pourquoi parfois pour certaines polices esthétiquement proches du moins à l’œil non averti, les amis de la typographie pour l’une se récrieront et pour l’autre loueront qu’il s’agit d’un bon choix ?

    Pour ma part j’ai tendance question police et taille à ne fonctionner que selon le critère de plus lisible / moins lisible avec un critère voisin complémentaire de reposant pour l’œil (ou pas). J’aimerais bien savoir mettre du goût.

  • 6. Martin  |  11 février 2011 à 09h55

    @ cécilia : je ne connaissais pas papyrus, et oui je comprends :-). Pour l’instant j’écris en goody old style.
    @ gilda : c’est un monde étrange, il faut du temps pour s’y retrouver. Mais ça peut rapidement devenir une obsession donc méfiance.

  • 7. Coline  |  11 février 2011 à 10h01

    D’ailleurs, si tu ne connais pas, il y a un site super pour perdre un temps fou en s’extasiant devant la diversité des polices : http://www.dafont.com/fr/

  • 8. luciani  |  12 février 2011 à 18h26

    J’utilise « baskerville » pour ma part depuis des annèes. Ne changerais pour rien au monde.

  • 9. Martin  |  22 février 2011 à 19h02

    @luciani : Baskerville est parfaite, je vais l’essayer.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS