10 avril 2011

Je ne suis pas très présent sur le blog ces temps-ci, beaucoup de déplacements physiques et cérébraux. Lundi soir j’ai assisté à une lecture-spectacle de deux histoires de La mauvaise habitude d’être soi, aux Abattoirs, à Toulouse. C’était très bien (et bizarre, d’entendre les mots que l’on a écrit, envie de faire des corrections).

Quelques textes. La postface à l’édition poche de La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique, un texte sur la fête de la musique et un autre sur les faits divers (ces deux derniers ont été écrit en 2002, je ne sais pas trop quoi penser du premier, mais le deuxième n’est pas très bon -j’en ai coupé des passages pour limiter les dégâts), et enfin une nouvelle écrite pour la revue Décapage à l’automne 2010 : L’écrivain qui n’était pas un livre.

  • 1. Ardalia  |  16 avril 2011 à 17h51

    Oh, tu étais à Toulouse et je ne le savais pas ! Snif…

  • 2. Martin  |  19 avril 2011 à 00h43

    j’y retourne fin juin pour le marathon des mots :-)

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS