23 novembre 2011

Aménagement de l’atelier, en revenant de la pause déjeuner Chez Jules, sur la butte saint-Anne.

escalier vers l'atelier

Somerset Maughan : « Mais je me méfie toujours des théories des romanciers ; je n’y ai jamais constaté qu’une justification de ses limites personnelles. » (Et mon fantôme en rit encore, journal 1892-1944)

  • 1. seb  |  23 novembre 2011 à 14h33

    Ah vous voilà de retour, et bien de retour.
    Se poser, lire et écrire.
    A vous voir.

  • 2. toxicavengeresse  |  24 novembre 2011 à 17h12

    C’est si joli, cette citation de S. Maughan.

  • 3. renaud  |  25 novembre 2011 à 12h42

    Très juste!

  • 4. Martin  |  26 novembre 2011 à 21h07

    @ seb : oui de retour, prenons un verre un de ces jours !
    @ toxica : son autobio est super
    @ renaud : on voit les mêmes films dis donc :-)

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS