24 juin 2012

Merci à Izabelle (bienveillant farfadet épistolaire) pour ce livre de Bobin (que j’aime de plus en plus à mesure que je le découvre). Merci à Eloïse Rey pour ce bel abécédaire. Voilà comment le monde gagne en chaleur. La résistance passe par de petits grands gestes.

Christian Bobin

Eloïse Rey

  • 1. emmyne  |  24 juin 2012 à 21h01

    Et bien, Martin, nos lectures se suivent en juin…  » Eloge de l’ombre  » et maintenant, la découverte de Christian Bobin, le week-end dernier pour moi( avec  » l’éloignement du monde  » ). Je note ce titre.

  • 2. Martin  |  24 juin 2012 à 21h10

    Un bonheur. C’est une belle révélation. A la fois un confort et quelque chose qui bouleverse.
    Je vais lire L’éloignement du Monde. Rien que le titre…

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS