29 septembre 2012

Festiblog


Aujourd’hui et demain, Clément est au Festiblog à Paris. Il y aura quelques exemplaires du Banc de touche en avant-première.

Et sinon, gros week end ici à Nantes : nous quittons notre atelier en bord de Loire pour un atelier plus proche, en plein centre ville (le bonheur). Cartons, lavage, déménagement. Le nouvel atelier est trop beau.

  Commentaires fermés sur Festiblog
28 septembre 2012

ma première bd


Le banc de touche sort dans une semaine, et ce matin j’ai reçu un exemplaire envoyé par Clément. J’étais comme un enfant.

livre1

livre 2

livre 3

livre 4

livre 5

livre 6

livre 7

livre 8

livre 9

  Commentaires fermés sur ma première bd
28 septembre 2012

ce soir, 18h30, rencontre à la librairie des machines à Nantes


Éric Pessan, Quentin Faucompré et moi sommes invités à la librairie des machines ce soir à 18h30 pour débattre, parler, discuter. Le tout est animé par Charlotte Desmousseaux. Après ça, je crois que quelques boissons sont prévues. N’hésitez pas à venir !

Un petit mot d’un livre que je suis en train de lire : Ôtez les masques, d’Eric Pessan. C’est un essai qui part du Shining de Stephen King pour parler travail, d’un parcours d’écrivain (et de sa position), d’alcool, des fantômes. C’est superbement écrit et fin, intelligemment violent, on n’en décolle pas (je préviens : Eric Pessan est un ami). Pour tous ceux qui s’intéressent à la création, il faut lire ce livre.

Sortie de la bd L’attentat, dessinée par Glen Chapron, un camarade de l’atelier La baie noire à Nantes. Chez Glénat. Je ne l’ai pas encore lu, j’en reparle d’ici peu.

Déjeuner avec Marie Nimier, de passage à Nantes. Elle sort un nouveau roman en janvier. On était au Café Grimault (l’équivalent gastronomique d’une librairie de quartier tenue par des gens passionnés et une cuisinière très douée), puis passage chez Bossard pour un dessert mangé sur le bord de l’Erdre. Évidemment nous avons parlé travail, ainsi que du machisme ambiant dans le monde des lettres, de la violence symbolique, de couvertures de livres aussi. On ne s’était pas vu depuis un petit moment. Et : Thomas B. Reverdy est rentré du Japon, on a passé du temps ensemble la semaine dernière. Son prochain roman aura pour cadre ce pays. J’ai hâte de lire ces livres à venir. C’est une belle époque pour le roman. Les écrivains les plus intéressants, selon moi, ne sont pas ceux dont on parle le plus, ça serait trop simple. Mais bon dieu il y a des sacrés livres écrits par des gens dont l’élégance morale et amicale n’est pas sans lien avec l’élégance et l’inventivité artistisque. Quand la séparation de l’oeuvre et de la vie est devenu un pont aux ânes, et le prétexte pour se conduire comme une petite crapule arriviste, il y a encore des résistants. Et la résistance est douce, à peine visible, mais solide.

  Commentaires fermés sur ce soir, 18h30, rencontre à la librairie des machines à Nantes
26 septembre 2012

avoir le livre en main


Pas encore disponible, mais trente exemplaires du livre sont arrivés à Paris hier midi. Clément est allé les chercher, il les dédicacera au festiblog ce week-end, avant la sortie officielle. D’après Clément, ils sont très beaux. J’ai hâte d’en avoir un en main. Une note de blog dessinée sur la journée d’hier à lire ici.

  Commentaires fermés sur avoir le livre en main
25 septembre 2012

Le banc de touche, extrait 3


Le livre a été livré. Clément devrait l’avoir entre les mains d’ici quelques minutes. En attendant, un strip :un extrait 3

  Commentaires fermés sur Le banc de touche, extrait 3
25 septembre 2012

Écriture théâtrale du traumatisme


Livre publié sous la direction de Christiane Page, ma mère (bravo Mam! et l’image de couv vient d’un des rares tableaux survivants de mon père, je pense à toi Papa). L’occasion de découvrir, entre autres, Charlotte Delbo, une grande auteure (et résistante) pas encore assez connue.

Ecriture théâtrale du traumatisme

Ecriture théâtrale du traumatisme 2

  Commentaires fermés sur Écriture théâtrale du traumatisme
24 septembre 2012

Le banc de touche, extrait 2


Et voilà Charlotte ! (Le banc de touche ne parlera pas que de la dépression et de la mort, on parlera sexe aussi)

un extrait 2

  Commentaires fermés sur Le banc de touche, extrait 2
20 septembre 2012

quelques nouvelles


Deux belles nouvelles : Peut-être une histoire d’amour va sortir au Japon. Les droits ont été acheté par une maison d’édition japonaise. La mauvaise habitude d’être soi va sortir en Corée du Sud.

Making of du Banc de Touche ici. J’en reparlerai, mais première annonce : on fait une soirée de lancement au merveilleux Monte en l’Air (merci Guillaume !) à Ménilmontant, Paris, le vendredi 5 octobre 2012. Il y aura à boire et à manger et quantité de gens sympas. N’hésitez pas à venir, et à nous aborder. La vie ne vaut que par les rencontres.

  Commentaires fermés sur quelques nouvelles
15 septembre 2012

Le banc de touche


Notre bd, à Clément C. Fabre et moi, Le banc de touche sort le 4 octobre. D’ici là, de temps en temps, je posterai des extraits. C’est du comic-strip, des histoires en trois-quatre cases en général, mettant en scène trois jeunes personnages : Louis, Charlotte et Darius. Il y est question de dépression, d’amour, d’angoisses existentielles. Et on espère que ça vous fera rire. C’est publié aux éditions Vraoum (Warum).

le banc de touche, extrait 1

  Commentaires fermés sur Le banc de touche
12 septembre 2012

premier tirage épuisé


Le premier tirage est épuisé. Il faudra attendre un peu pour le suivant (le lancement du site je pense). Merci à toutes et à tous !

  Commentaires fermés sur premier tirage épuisé
12 septembre 2012

Livres maison


Marc Molk, mon complice dans cette aventure, m’a fait remarqué qu’on pouvait dire « Livres faits maison » à la place d’homemade books. Il a raison. Homemade books était naturel car je n’avais lu cette expression qu’en anglais. Faisons-la exister en français. Revenons à nos moutons : si vous êtes intéressés par ce premier essai de livre fait maison (Tu vas rater ta vie et personne ne t’aimera jamais, 26 pages, textes et dessins, format A5 agrafé), contactez-moi par le formulaire contact de ce site. Le paiement se fera par chèque, paypal ou cash. Chaque exemplaire est au prix de 5 euros (4 euros + 1 euros pour les frais d’envoi en France et à l’étranger -les frais d’envoi à l’étranger sont plus élevés mais si je me mets à tout calculer je ne m’en sors plus). Le premier tirage est de 50 exemplaires, numérotés. Des exemplaires ont été donné aux amis, certains sont déjà réservés.

D’ici janvier, nous allons monter l’association et le site internet. Décider du nombre d’exemplaire par tirage, de la possibilité de retirage et de tas d’autres choses (déjà des amis nous rejoignent).

Un aperçu de Tu vas rater et personne ne t’aimera jamais :

livre fait à la maison

livre fait à la maison 2

livre fait à la maison 3

  Commentaires fermés sur Livres maison
12 septembre 2012

On n’échappe pas à soi-même


Il y a déjà plusieurs semaines, Livres-hebdo le premier a dévoilé le secret à peine dissimulé par un anagramme. Depuis d’autres journaux ont donné l’info en chroniquant La nuit a dévoré le monde, il est donc temps de partager avec les lecteurs de ce blog. Pour les curieux, une partie de mon travail d’écrivain se poursuivra désormais aussi sous le nom de Pit Agarmen. Allez faire un tour ici.

  Commentaires fermés sur On n’échappe pas à soi-même