31 octobre 2012

la bande pas sur la touche de Quai des Bulles


Trois belles journées de tempête mêlées d’angoisse, d’asocialité et de rencontres agréables : quelques auteurs/dessinateurs recommandables : Guillaume CarreauElosterv, Bunka, Clément (of course), Wandrille, Terreur Graphique, Hervé TanquerelleLuigi CitroneBenoît Preteseille, Yannick Lejeune, Joseph Safieddine, Simon Hureau, Xavier Jimenez, Gwen de Bonneval, Grégory PanacionneGlen Chapron, Brüno, Yoann

quai des bulles

quai des bulles

  Commentaires fermés sur la bande pas sur la touche de Quai des Bulles
30 octobre 2012

radio Nova


Un copain de l’atelier m’a prévenu hier que Nova avait parlé de mon travail. Je ne trouve pas le lien, mais il y a ça. Merci Nova !

  Commentaires fermés sur radio Nova
30 octobre 2012

je ne suis pas misanthrope (ouais c’est ça)


C’est mal parti. En général, quand on dit qu’on n’est pas misanthrope c’est qu’on l’est un peu. Avec C*, on parlait de ce malentendu classique : on prend les timides et les asociaux pour des gens arrogants, prétentieux, méprisants. J’imagine que c’est l’image que certains ont de moi. Je n’aime pas les groupes, ils me font peur, je déteste la foule, je suis un peu timide, et distrait, concentré dans mes pensées, je me sens oppressé dès qu’il y a plus de cinq personnes quelque part. Ce n’est pas du mépris. Mais une impossibilité. Je me sens bien à part, à côté, seul ou avec quelques personnes. Je n’aime pas les réjouissances collectives, les banquets, les fêtes, mais parfois je suis obligé d’y participer. Je me débrouille pour rester dans ma bulle de protection avec quelques alliés. Que des gens adorent les bandes et les groupes etc, ne me pose aucun problème tant qu’on respecte ma bizarre manière d’être.

  Commentaires fermés sur je ne suis pas misanthrope (ouais c’est ça)
30 octobre 2012

une postface


Pour celles et ceux qui n’ont pas l’édition poche de La mauvaise habitude d’être soi, voilà une postface au livre (texte corrigé par rapport à la version Points Seuil). À lire ici.

  Commentaires fermés sur une postface
29 octobre 2012

retour de Saint-Malo et un article de blog


Trois belles journées à Saint-Malo avec l’équipe de Warum et quelques auteurs. Belles journées, mais aussi angoissantes, parce qu’il y avait des groupes, de la foule. Des rencontres vraies heureusement, un peu rapides. Et une grande distance.

De bons retours à propos de la bd.

On m’envoie une note de blog citant un extrait d’un texte que j’ai écrit pour la revue 303 (avec une photo de l’atelier collectif). C’est ici.

  Commentaires fermés sur retour de Saint-Malo et un article de blog
25 octobre 2012

Quai des Bulles, à Saint-Malo


Clément et moi sommes à Quai des Bulles, le festival bd de Saint-Malo, vendredi, samedi et dimanche, pour dédicacer le Banc de Touche et bavarder. Stand Warum !

  Commentaires fermés sur Quai des Bulles, à Saint-Malo
23 octobre 2012

Rencontre à Opéra bd


Clément et moi serons ce mercredi à Opéra bd pour présenter notre bd. N’hésitez pas à passer pour discuter et boire un verre !

C’est 2, rue des Tournelles, 75004, Paris (près de Bastille).

  Commentaires fermés sur Rencontre à Opéra bd
23 octobre 2012

un article de blog


J’ai rencontré Hélène à Nantes. Passionnée de littérature jeunesse, elle tient un blog où elle parle de ses rencontres. À lire ici.

  Commentaires fermés sur un article de blog
19 octobre 2012

Votez pour Cinématraque !


Les copains de Cinématraque sont en lice pour les Golden Globe Awards. Soutenez-les en cliquant sur ce lien et sur le bouton Vote ! C’est Ici.

Et pour les curieux et amoureux du cinéma, le site est ici.

  Commentaires fermés sur Votez pour Cinématraque !
19 octobre 2012

Le Banc de Touche, sortie !


livre

La bd est dans toutes les bonnes librairies. Samedi (demain), l’excellente librairie Vent d’Ouest à Nantes nous accueille Clément et moi pour présenter notre livre. C’est à 17 h.

Ce soir, à 19h, je suis à la (tout aussi excellente) librairie Coiffard (Nantes). Eric Pessan présentera le dernier numéro de la revue 303, consacrée aux écrivains et à la troublante question : « Et à part ça… vous faites quoi ? ».

Mercredi soir, Clément de moi serons à Paris pour présenter notre bd à la librairie Opéra Bd, 2, rue des Tournelles, Paris. À partir de 18h30.

J’ai été invité à une émission de radio il y a quelques jours. On a parlé argent et livre. La question se posait : faut-il subventionner les librairies ? Je trouve ça fou qu’à une époque où on subventionne à peu près tout, et surtout les banques et la finance, on se pose la question. Alors bien sûr des librairies n’ont pas besoin d’aide, mais ce n’est pas le cas de toutes. Bon, et pas seulement les librairies hein. Certaines maisons d’édition aussi. Et, rappelez-vous ceux qui font les livres… les auteurs qui survivent grâce aux bourses et aux résidences (ce qui ne serait pas le cas si les auteurs n’étaient pas ceux qui touchent le moins pour chaque livre vendu -et en littérature jeunesse c’est ridiculement bas, et si les contrats n’étaient pas si souvent problématiques). On pourrait éviter les subventions si les relations professionnelles, tous les aspects contractuels, financiers et fiscaux, étaient justes. Si la société n’était pas une succession de rapport de forces, au détriment des plus fragiles, des plus précaires. Je veux bien qu’on arrête toute subvention, mais dans le même temps, il faudrait que l’équité et la justice règnent. On en est loin. Et qui le veut ? Alors, ok ce n’est pas parfait, et même dans les subventions et bourses il faudrait travailler à plus d’équité, c’est certain, mais bon, c’est déjà ça. En attendant mieux dans ce monde imparfait de loi de la jungle. De l’argent aux pauvres !

Bon, mais hey je ne suis pas énervé, ce sont des jours heureux : ma première bd sort !

livre2

  Commentaires fermés sur Le Banc de Touche, sortie !
16 octobre 2012

l’Himalaya des livres sur ma table de nuit


bd

Dans ma folle polygamie de livres, j’empile, et ça forme une montagne. Chaque fois qu’elle s’écroule, c’est un bonheur, je redécouvre des livres qui hibernaient.

En ce moment je lis les chroniques de Gérard Oberlé, Émilie, une aventure épistolaire. Oberlé est un mes écrivains vivants préférés (j’ai pas mal de catégories). C’est certain il ne va pas avoir le Goncourt et ce genre de prix. Mais comme Denis Grozdanovitch et quelques uns (Billeter, Hadot, Simon Leys of course, Murray peut-être mais je ne connais pas j’imagine que c’est le genre d’auteur que je peux adorer et adorer détester en raison d’opinions réacs), voilà un écrivain qui compte. C’est pur rock n roll. Les chroniques font quoi ? trois quatre pages. On passe d’un auteur du moyen-âge à une recette de cuisine, un énervement contre quelque réactionnaire justement, l’ébauche d’une éthique, une douce irrévérence. Oberlé est sans doute la personne la plus peuplée de livres que je connaisse. Oberlé fait cent kilomètres de large et mille kilomètres de long de rayonnages de livres.

Il y a aussi le Traité de Funanbulisme , de Philippe Petit. New York en Pyjamarama, de Frédérique Bertrand et Michaël Leblond. La religion de l’amour, de Rûmi, Metamaus d’Art Spieglman (et +++), Martiens Go home, de Frederic Brown. Et une super bd (merci Elmir) : Kaspar (à lire si l’histoire de Kaspar Hauser vous intéresse, ou pas d’ailleurs, dessins et personnage troublants, simples et graves), de Obom (aux éditions L’oie de Cravan). Les livres sont un des plus grands plaisirs inventés par l’homme. C’est insensé qu’un truc aussi miraculeux existe.

Tiens dans Metamaus, Spiegelman raconte combien il a galéré pour trouver un éditeur pour son Maus. Personne n’en voulait. Il a collectionné les lettres de refus.

Ah tiens et allez jeter un coup d’œil au très beau tumblr d’Elmir. J’adore son dessin. C’est ici.

Et sinon, avec Clément on est à Quai des Bulles la semaine prochaine pour dédicacer notre bd !

  Commentaires fermés sur l’Himalaya des livres sur ma table de nuit
11 octobre 2012

sharon jones & the Dap-Kings


  Commentaires fermés sur sharon jones & the Dap-Kings
11 octobre 2012

Je viens de recevoir un livre


Je ne suis pas le seul à faire des livres maison. Je viens de recevoir un livre, superbement fait et original d’un auteur qui ne désire pas que je cite son nom. Ça s’appelle Les aventures d’Em’Berman. Son travail ? Sauvez les habitants de la planète Terre. Pour avoir des forces, il a un secret : il mange de la salade de méchants êtres humains. Il a adopté mille enfants. Et rien ne lui résiste. Pas même le cruel Squelette de Tyrannosaure. Très belle histoire, pleine d’inventions.

livre

livre 2

  Commentaires fermés sur Je viens de recevoir un livre
8 octobre 2012

un photographe


Il y a quelques temps j’ai été contacté par un photographe : Guillaume Elmassian. Il voulait faire des photos de moi. Je suis allé voir son site et dieu merci j’ai trouvé ça très bien. On s’est croisé à Paris autour d’un lait chaud. Voilà le résultat. Et vous pouvez aller sur son blog et son site.

page par-elmassian 20121

  Commentaires fermés sur un photographe
7 octobre 2012

retard et SP


La bd sort avec quelques jours de retard. Joie des organisations désorganisées. Elle sera disponible le 18 octobre.

Je ne vais pas pouvoir donner la bd en SP à tout le monde (mes amis, ma famille, les potes écrivains etc). Clément et moi nous nous partageons les exemplaires d’auteur, et donc ça ne fait pas beaucoup. Je peux acheter des exemplaires d’auteur supplémentaires mais rapidement l’addition devient ingérable. Alors priorité est donnée à mes proches qui galèrent le plus. J’espère que vous comprendrez.

La fête au Monte-en-l’air était géniale. Je veux dire : douce, pleine de rencontres, et de nouvelles rencontres. On a bu, on a mangé, on a discuté. Le stock de bd a été vendu en 1/2 heure. J’ai retrouvé des gens que je n’avais pas vu depuis longtemps. J’ai parlé avec des personnes que je ne connaissais pas. C’était parfait. Peut-être une prochaine soirée d’ici deux semaines à Paris (et une à Nantes, le 20 octobre à 17h à Vent d’Ouest). Je vous tiens au courant.

  Commentaires fermés sur retard et SP
5 octobre 2012

Fête au Monte-en-l’air ce soir


À partir de 18h30, soirée de lancement du Banc de Touche, à la librairie-galerie Le Monte-en-l’air, 71, rue de Ménilmontant, Paris 20°. Il y aura à boire (et de petites choses à grignoter). Clément et moi serons là pour discuter, dédicacer, dessiner. Ça devrait être super. Merci Guillaume de nous accueillir !

lancement

Je suis heureux comme si c’était mon premier livre. Il faut dire que nous avons commencé à travailler à cette bd il y a six ans. Beaucoup de choses se sont passées. Des ruptures, des déménagements, de nouveaux boulots (pour Clément). Au départ on voulait publier la bd dans la presse. Mais personne n’en a voulu. Ni la presse bd, ni la presse presse, ni la presse en ligne. Ensuite on a cherché un éditeur. Alors bien sûr ces années n’ont pas été consacrées à travailler à cette bd à plein temps. Parfois on n’en discutait pas (on n’y travaillait pas) pendant des semaines, des mois. Il y a eu de longues pauses. On a eu des moments de découragements aussi. Enfin, un jour un éditeur enthousiaste a voulu publier notre livre : les éditions Diantre. Mais peu de temps avant de signer le contrat, elles ont fait faillite. On a repris notre quête d’une maison d’édition. Clément a rencontré Wandrille au Festiblog, et assez vite le courant est passé. Un an plus tard la bd sort. Cette dernière année a été la plus productive, on a fait pas mal de nouveaux strips, on est passé du noir et blanc à la couleur. Six ans. Pour dire à ceux qui cherchent à être publiés : acharnez-vous, défendez ce projet auquel vous tenez, auquel vous croyez, prenez-en soin. Ne croyez pas au refus. Parfois un livre cohérent, qui tient la route (et on l’espère bon), est refusé. Parce qu’il n’est pas dans l’air du temps, parce que les gens passent à côté en série, parce que les éditeurs ont peur, parce qu’ils ne comprennent pas. C’est comme ça. Alors accrochez-vous bordel et faites accepter vos rêves au monde.

  Commentaires fermés sur Fête au Monte-en-l’air ce soir
4 octobre 2012

sortie du Banc de touche !


Aujourd’hui sort Le banc de touche, une bande dessinée concoctée par Clément C. Fabre et moi, aux éditions Warum/Vraoum.

Un dernier extrait :

extrait 7

  Commentaires fermés sur sortie du Banc de touche !
3 octobre 2012

Le banc de touche, extrait 6


extrait 6

  Commentaires fermés sur Le banc de touche, extrait 6
2 octobre 2012

Le banc de touche, extrait 5


extrait 5

  Commentaires fermés sur Le banc de touche, extrait 5
2 octobre 2012

Les copains qui écrivent


Petite explication. Je parle souvent de livres ici, et quand je parle du livre d’un ami, d’un copain, d’une connaissance, je préviens les lecteurs du blog, pour que ce soit clair. Être amical avec nos amis, sans sombrer dans le copinage.

  Commentaires fermés sur Les copains qui écrivent