5 avril 2014

Mon nouveau livre, Manuel d’écriture et de survie, sort le 2 mai aux éditions du Seuil. Il faudra un jour que je raconte l’histoire de l’écriture et de la publication de ce livre. Ce fut très chaotique. La première version date d’il y a plus d’un an, je suis donc soulagé de cette sortie prochaine. En quelques mots : c’est un livre à la Lettre à un jeune poète de Rilke (ou Letters to a young illustrator, de Blechman), la filiation est claire. Ce sont mes lettres échangées avec une jeune écrivaine. Je lui donne des conseils (et je me donne des conseils, comme je bénéficie de ce qu’elle me dit) concernant l’écriture et la publication, mais surtout je lui parle de la vie d’un écrivain aujourd’hui. C’est une manière de revenir sur ces treize dernières années, depuis la publication de mon premier roman, de faire le point, de dire ce que j’ai aimé et moins aimé, ce qui m’a posé problème et de parler des belles rencontres.

Voilà la présentation de l’éditeur :

« Dans ce livre, Martin Page répond aux interrogations d’une jeune écrivaine. Elle s’appelle Daria, elle veut écrire un roman. Au fil de leurs échanges, par lettres et emails, il lui donne des conseils d’écriture, mais surtout il esquisse des moyens de se débrouiller avec le monde, avec le milieu littéraire, avec ses propres névroses et fragilités. C’est d’abord un livre sur la réalité des écrivains d’aujourd’hui : l’envoi d’un manuscrit, les rapports avec les éditeurs, et avec les autres auteurs, l’argent, la maladie… »

manuel-martin-page1

  • 1. jem  |  6 avril 2014 à 04h21

    Excellent titre : la « survie » est la vraie question de celui qui écrit…

  • 2. thoams  |  11 avril 2014 à 18h06

    chouette !

  • 3. Martin  |  14 avril 2014 à 17h35

    Oui la survie : matérielle et existentielle. Merci les amis.

  • 4. Vidal  |  23 juin 2014 à 08h46

    Cher Martin, je viens de lire ce livre que j’ai trouvé formidable … Tes mots sur la littérature jeunesse, sur les ateliers d’écriture m’ont beaucoup touchée.
    Bravo
    Bises camarade chartiste !

  • 5. Martin  |  23 juin 2014 à 12h57

    Chère Séverine,
    Merci pour ton retour. Chaleureux, et qui me fait du bien.
    bises chartistes :-)

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils rss