11 septembre 2014

Caroline Night


Difficile d’avoir des portraits de soi originaux. Dernièrement Astrid di Crollalanza (et Hannah Assouline) a fait un superbe travail, original, vivant. J’ai en marre des photos sans caractère et sans pensée, sans imagination. Et enfin, lundi dernier, une amie photographe Caroline Night, nous a embarqué, Coline et moi, pour une séance photo. Portrait de Coline, de moi, et de nous deux.

colinepierrebycarolinebigrey
martinpageetcolinepierrebycarolinebigrey
martinpagebycarolinebigrey

11 septembre 2014

Postface à La nuit a dévoré le monde


Lundi j’étais dans les locaux des éditions Robert Laffont pour rencontrer les représentants qui vont présenter le livre aux libraires. C’était doux et bienveillant, et sans doute j’ai digressé : c’était la première fois que je présentais mon roman en public. Jeanne, mon éditrice, m’a secondé. C’était l’occasion de rencontrer des membres de l’équipe.

Peu avant la présentation j’ai erré dans les couloirs des éditions : des couvertures de livres étaient affichées : Ian Curtis (oui de Joy Division), Franck Herbert, Michael Crichton, Bertrand Blier. Mais pas Graham Greene, c’est bien dommage.

Petit retour sur le premier Pit. Voici la postface écrite pour la version poche : à lire ici.