4 novembre 2015

Je me souviens de mon premier ordinateur (ordinateur familial, acheté par mon père), en 1984 je crois, c’était un Alice (création Matra), clone du Tandy MC-10 américain. Après ça, je me suis payé un C64 d’occasion (énormes disquettes 5″1/4). Puis j’ai récupéré le Macintosh Classic II de ma mère (sur lequel elle venait d’écrire sa thèse après avoir repris des études) avec son mini écran 9 ». J’y ai écrit mes premiers textes sur ordinateur. Enfin au milieu des années 90, je m’offre un PC sur mesure monté par deux amis (merci Vincent et merci François) hardos (Motörhead était la bande son de ce temps-là) et fou d’informatique. On était aller chercher tous les composants dans les boutiques de la rue Montgallet à PAris (on venait par le RER C depuis notre banlieue). J’avais étudié avec passion la question de la carte mère, de la carte vidéo, du disque dur, et la RAM. J’avais acheté un énorme écran 19 » (tube cathodique bien sûr, c’était l’époque). Puis avec mes premiers droits d’auteur, un portable 15″ Dell. La suite : Powerbook G4 12″ d’occas. Bien pratique, écran un peu petit pour en faire une machine principale. À cette époque, j’achète un portable PC à mon père qui vivait dans un foyer sonacotra, il commença à y écrire des textes (mais il préférait ses carnets). Puis Macbook 13″ acheté alors que j’étais en résidence à l’académie Schloss Solitude. Pour enfin arriver à mon Macbook 13″ retina et disque dur ssd.
Tout ça pour parler de mes outils, j’aime parler des outils, des lieux où on écrit, de ce qu’on boit, de ce qui est à côté et en plein dedans en fait, dire que l’arrivée de l’ordinateur portable est un sacré truc et pour vous conseiller la video de François Bon qui parle de tout ça très bien

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils rss