7 décembre 2015

Samedi, j’étais à Cahors pour une belle rencontre à la médiathèque. Déjeuner et dîner pris au restaurant L’O à la bouche, pas un restaurant végane, mais le chef s’est adapté et m’a préparé entrées, plats et desserts véganes. Parfois quand on annonce qu’on est végane, on a droit à une assiette de crudités, pas ici, c’était sophistiqué et délicieux. Bravo à Jean-François et à Florence Dive.

Les élections donc. À entendre certains commentateurs, les coupables, les grands coupables seraient les abstentionnistes. On croit rêver.

Notre époque devrait être l’occasion de lire et de lire encore des livres sur les raisons de la montée du fascisme et du nazisme en Italie et en Allemagne.

De belles lectures ces temps-ci, dont Le peuple du Blues, de Leroy Jones. Et découverte des Vickings de la Guadeloupe.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils rss