15 juillet 2017

Je ne connaissais pas Maryam Mirzakhani. Elle vient de mourir à 40 ans. Je suis ravagé par le nombre de personnes qui meurent jeunes, d’autant plus ravagé que, c’est le choix de notre société, la recherche scientifique ne bénéficie pas des moyens nécessaires, qu’on ne créé pas assez de postes pour les jeunes chercheurs. D’autant plus que de nombreux scientifiques sont débauchés par les banques et les entreprises du type facebook pour bosser sur des projets stupides et rémunérateurs. Le capitalisme est l’allié de la maladie. Une pensée pour Maryam Mirzakhani, une pensée pour toutes les autres, une pensée pour tous les autres.

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils rss