Traité sur les dragons pour faire apparaître les miroirs

Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons, Martin Page, L'école des loisirs, 2009L’autre jour, à la bibliothèque, la vie de Martin a basculé.
Dans un souffle comme une caresse, Marie lui a dit qu’elle l’aimait. Qu’elle voulait sortir avec lui. Elle, Marie, la fille qui rend le monde plus monde et le coeur dément. Avec lui, Martin.
Forcément, Martin est tombé amoureux. Tout pouvait être oublié, le futur sans espoir et la mort de sa mère, les excentricités de son père et la survie au collège, et même le prochain enterrement-barbecue de son chien. Martin a dit oui, oui et encore oui.
Cela a duré soixante minutes.
Puis, Martin et Marie sont redevenus de simples amis.
Parce que Marie s’était trompée. Parce que l’amour ne s’explique pas. Parce que l’existence est une saleté de terrain vague dépeuplé. Parce que le coeur de Martin est un gruyère rempli de fantômes et de dragons.

L’école des loisirs, 2009. Illustration de couverture, Rascal.