1 juillet 2010

Une guêpe s’est introduite dans mon appartement. A quoi bon rester enfermé chez soi si la nature ne reste pas à sa place et vient me trouver jusque chez moi ? Pour me venger je suis allé envahir la nature. Une promenade, les feuilles de mon prochain livre à la main. C’était bien agréable. Il y a avait du soleil et il me fermait les yeux.

A la radio Riad Sattouf parle de son adolescence et cela me rappelle des souvenirs.

Un texte sur Dostoïevski et un sur Pulp.

  • 1. Coline  |  1 juillet 2010 à 20h10

    Aaaah, tu as écouté ! L’émission d’hier, avec Taddeï est chouette aussi.

  • 2. Mart  |  3 juillet 2010 à 18h51

    Vous écrivez « Dostoïevski n’est pas que l’auteur de 4 chef-d’oeuvre, mais aussi de » (sous entendu Crime, Possédé, Frères et Idiot). C’est curieux, comme tant de gens, vous omettez son 5ème grand roman, l’Adolescent, qui est tout aussi formidable que les 4 autres mais dont personne ne parle jamais.

  • 3. Martin  |  3 juillet 2010 à 19h37

    Salut Mart,
    Je parlais de ces quatre livres que tout le monde cite injustement, oubliant d’autres aussi importants (mais il y a une ambiguïté dans ma phrase, j’aurais du réécrire « chef d’œuvre » pour les livres qui suivent). En fait je suis contre cette hiérarchie, mais je m’exprime sans doute maladroitement. Et Rêve d’un homme ridicule est un des livres de D. qui a le plus compté pour moi.
    Je n’ai pas lu L’adolescent -ça ne devrait pas tarder maintenant. Merci du conseil.
    bonne soirée

  • 4. Martin  |  3 juillet 2010 à 19h39

    Dans la traduction de Markowicz les Possédés sont Les Démons (j’ai lu quasiment tous les D. dans les trads de Mark.)

Faire un commentaire


indispensable


indispensable, restera secret


S'abonner aux commentaires via le fils RSS